Les Gorges de l’Ardèche et l’arche minérale du Pont d’Arc comptent parmi les sites naturels les plus remarquables de France, et ce pour 3 raisons.

1 - Des paysages spectaculaires

Un canyon long de 22 km, façonné depuis près de 110 millions d’années, dans lequel serpente la rivière Ardèche. Un paysage caractérisé par des falaises calcaires hautes de plus de 250 m, creusées de grottes. Des méandres, des vallées sèches, des avens, des lapiaz (fissures creusées par les eaux en terrain calcaire). Un patrimoine géologique incroyable !

Gorges de l'Ardèche © Marina Geray

2 - Une végétation méditerranéenne abondante et variée

Une végétation méditerranéenne abondante et variée, qui a dû s’adapter aux longues périodes de sècheresses et au sol calcaire. D’un côté la garrigue, constituée de chênes vert, d’ormes, de frênes, de genévriers de Phénicie, de genévriers cades, de troènes. De l’autre, les bords de rivière, peuplés de saules, de peupliers et d’érables. Et partout des plantes telles que la saponaire, la salsepareille ou le pavot. Au total, plus d’un millier d’espèces végétales sont recensées au sein de la Réserve Naturelle.

Les Gorges de l'Ardèche en hiver ©Marina Geray

3 - Une faune variée et riche en espèces

La géologie des Gorges de l’Ardèche, associée à de nombreuses sources et résurgences, composent une grande diversité de milieux naturels et d’espèces. Certaines sont rares et protégées. Parmi elles, on peut citer l’Aigle de Bonelli, le Vautour Percnoptère, le Faucon Pèlerin, le Castor d’Europe, la Loutre, ou encore la Chauve-souris.

Naviguer sur les traces des castors

Une Réserve Naturelle classée  et protégée depuis 1980

Les intérêts paysagers, archéologiques, historiques, faunistiques et floristiques des Gorges de l’Ardèche, ont rapidement mis en évidence le besoin de protéger ce site exceptionnel contre les pressions de l’urbanisme, et contre les effets d’une fréquentation touristique massive. Les Gorges de l’Ardèche sont donc classées depuis 1980 Réserve Naturelle Nationale, protégeant ainsi pas loin de 2 000 ha de nature sauvage.

La Réserve Naturelle des Gorges de l’Ardèche est gérée par le Syndicat de Gestion des Gorges de l’Ardèche, qui organise ses actions autour de 3 objectifs majeurs: Protéger – Gérer – Sensibiliser.
Le Syndicat de gestion assure donc plusieurs missions:

– l’application de la réglementation (mission de surveillance)
– l’évaluation du patrimoine naturel
– le suivi scientifique
– la mise en place d’actions de gestion écologique (conservation des chauves-souris, suivi scientifique et surveillance des deux couples d’Aigles de Bonneli, maintien des sites d’alimentation du vautour percnoptère…)
– la sensibilisation des publics grâce à des animations pédagogiques

 

Rando Gorges de l'Ardèche © petit Bivouac

CAMPING SAUVAGE INTERDIT – BIVOUAC OBLIGATOIRE

Vous l’aurez compris, l’accès à la Réserve Naturelle des Gorges de l’Ardèche est un immense privilège. Pour limiter l’impact de la fréquentation touristique dans cet écosystème fragile, le camping sauvage est interdit dans la Réserve Naturelle.

Mais pour que tout le monde puisse profiter de la beauté et de la richesse de cet environnement préservé, que ce soit en randonnée ou en canoë, on trouve deux aires de bivouac aménagées pour passer la nuit au cœur des Gorges, à Gaud et à Gournier.

A vous de voir si vous préférez monter la tente, ou dormir à la belle étoile.

Dans tous les cas, la nuit sera magique, c’est sûr.

Réserver un bivouac

bivouac-gorges-ardeche

Email : [email protected] – Tel : 0033 (0)4 75 88 00 41