Descendre les Gorges de l’Ardèche en canoë

  • Pratique En liberté
  • Thématique Bivouac, Canoë, Nature
  • Durée 2 jours
  • Saison Automne, Été, Printemps
Description

Fin du mois d’Août: la petite dernière sait maintenant bien nager, on décide de s’organiser une escapade dans les Gorges de l’Ardèche en canoë... 2 jours d’aventure, entre filles, en pleine nature, avec au programme: passages de rapides, nuit sous tente au bivouac avec invité surprise, lever de soleil sur les falaises, et rencontre avec les chèvres sauvages. On rentre fatiguées et courbaturées, mais tellement heureuses de ce qu’on vient de vivre ensemble !!

Qui contacter ?
  • Office de Tourisme
    Pont d’Arc - Ardèche
    04 28 91 24 10

    PLUS D'INFOS
RÉSERVER

Embarquement

Samedi 14h, on arrive chez notre loueur de canoë. On récupère le meilleur ami du kayakiste: le bidon étanche qui va transporter nos affaires pour les 2 prochains jours. On a réservé une tente sur le bivouac pour éviter de se charger. Mais malgré tout, c’est pas simple de toute faire rentrer: adieu téléphone, jeux vidéos, parfum et autres coquetteries. On ne prend que le strict nécessaire: maillots de bain, serviettes, baskets, sacs de couchage, matelas gonflables ravitaillement, eau, vêtements chauds.
Le minibus nous dépose à l’embarcadère après le Pont d’Arc, et 2 ou 3 conseils plus tard, nous voilà toutes les 3 installées dans notre canoë. Lola monte devant. C’est elle qui donnera le rythme. Maé au milieu. Et moi à l’arrière pour diriger.

Immersion en pleine nature

Je suis vite épatée par l’énergie que toutes les 2 mettent dans les coups de pagaie ! On avance bien, on passe les premiers rapides avec une maitrise incroyable. On ne se retournera pas une seule fois sur les 24 km de notre épopée !
On a bien fait de partir en milieu d’après midi. Il n’y a plus grand monde sur l’eau, et on a l’impression d’être seules au monde dans cet impressionnant canyon. Les Gorges de l’Ardèche, on connait bien. On y vient souvent, à pieds, en voiture. Et pourtant, à chaque fois, l’émerveillement est le même. Cette sensation de liberté, de sérénité. Ça fait un bien fou.
On prend le temps de faire des pauses baignades régulièrement, il faut dire que c’est difficile de résister avec cette chaleur.

Canoe dans les Gorges de l'Ardèche © Marina Geray (5) web

Le bivouac

Arrivées au bivouac, on installe notre tente. C’est calme à cette période, la plupart des vacanciers sont déjà repartis. On entend gratter derrière nous. Et là, surprise… Billy (on apprendra plus tard que c’est un habitué des lieux), un jeune marcassin, est en quête de compagnie (et de nourriture !) Il n’est pas vraiment farouche… On profite de l’animation nature au bivouac proposée par Max, le guide de la réserve. Il nous amène au bord de l’eau, nous parle de la végétation, des espèces rares et protégées qu’on trouve dans cette réserve naturelle. C’est hyper intéressant.
Après cette grosse journée, personne ne se fait prier pour rejoindre la tente. Demain, on décolle de bonne heure. Il nous reste environ 6 heures avant l’arrivée.

Canoe dans les Gorges de l'Ardèche © Marina Geray (4) web

Jour 2

On part parmi les premiers le lendemain matin. Le soleil est déjà lévé depuis un moment, et colore les falaises d’une belle lumière orangée. Premier coup de pagaie. Tout est calme. Le silence est troublé par un cri: au bord de l’eau, un troupeau de chèvres sauvages nous regarde naviguer, curieuses. Les derniers kilomètres s’écoulent sereinement, au gré des rapides, des pauses casse-coûte et des rencontres insolites: héron, bergeronnette, cincle plongeur. On guette le castor. Mais ce ne sera pas pour cette fois Pas grave, ça nous donnera l’occasion de revenir !

Canoe dans les Gorges de l'Ardèche © Marina Geray

Bon à savoir

Distance: 24 ou 32 km
Durée: 2 jours
Période : printemps / été / automne
Public: Sportif
A partir de 7 ans
Savoir nager
Réservation du bivouac obligatoire ICI